Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La politique et l’économie : deux faces d’une même pièce

*

Conférence-débat avec Clément Homs 

Co-auteur de Misère de la politique

avec Jérôme Baschet, Léon de Mattis, Oreste Scalzone (éditions Divergences, 2017)

*

Montpellier, 9 juin 2017

Vidéo et montage de Serge Tostain (AMD34)

   

   Pour beaucoup de nos contemporains, l’État serait au coeur de la régulation de la société moderne, la « démocratie » (réelle !) serait l'espace politique de la « libre décision consciente et collective » et la politique serait la sphère sociale permettant d’imposer des « limites » au marché, à la finance et au ravage de la planète. On oppose ainsi le politique à l’économique. Et pour se rassurer et mieux affirmer avec nostalgie la nécessité d’un « retour » à ce qui serait cette noblesse de la « vraie politique », on se remémore ce bon vieux temps où le petit jeu des politiciens, n’avait pas encore dénaturé cette sphère de la politique par ces politiques néolibérales. Au nom du peuple, de la nation, d'une politique anti-libérale ou de la sage et juste gouvernance, on critique la mondialisation capitaliste et l'on dénonce le cirque lamentable des êtres pitoyables qui prétendent nous « gouverner ».

   Mais cette vision est radicalement fausse, nous sommes ici au cœur d'une illusion politique qui constitue aujourd'hui un obstacle majeur à toute transformation réelle du capitalisme et de son monde.

 

Points :

  1. État volé et démocratie confisquée : deux premiers motifs de l’idéologie de crise actuelle
  2. Populisme transversal et néo-nationalisme : deux autres motifs de l’idéologie de crise actuelle
  3. De l'apparence du politique et de l’État : la précence du fétichisme juridico-politique dans la critique tronquée.
  4. Marx et la relation interne entre la sphère politico-étatique et la société capitaliste
    1. Les individus sous le capitalisme, la « socialisation sans société » par le travail abstrait et la sécrétion d’un besoin interne de politique
    2. Naissance du politique, de la politique et du juridique
    3. La particularisation de l’État
    4. Quelques fonctions majeures de l’État
    5. La fonction du capitaliste collectif au-delà de l’État
    6. L’État et la ponction sur la valorisation présente et future

5. Une révolution contre le travail est un mouvement antipolitique

       Les conférences des Amis du Monde diplomatique Hérault : La politique et l'économie : deux faces d'une même pièce par Clément HOMS, co-auteur de Misère de la politique avec Jérôme BASCHET, Oreste SCALZONE et Léon de MATTIS (Édition Divergences, 2017 pp. 33-57) à Montpellier le 9 juin 2017.  Les titres et les illustrations de la vidéo sont de Serge Totsain. 

    Quelques desserts : 

    - Politique de crise (Comité érotique révolutionnaire)

    - La fin de la politique (Robert Kurz)

    - La politique n'est pas la solution (Anselm Jappe)

    - La fin de la politique et la lutte antipolitique contre le travail (Krisis)

    - Evgueni Pasukanis, La théorie générale du droit et le marxisme

    - Critique radicale du concept, formulé par Frédéric Lordon, d'Etat général (Benoit Bohy-Bunel)

     

    Tag(s) : #Radio-Vidéos sur la critique de la valeur