Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation-LGD-Lille.JPG

 

Exposé d'Ernst Lohoff pour la présentation du livre

« LA GRANDE DEVALORISATION » 

Enregistré à la MRES de Lille le mercredi 28 mai 2014.

Lecture  de la version française de son exposé : Gérard Briche

 

Voir le lien suivant : http://critiquedelavaleur.over-blog.com/2014/06/video-presentation-du-livre-la-grande-devalorisation-mres-lille-28-05-14.html

Ou sur Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=l4LTQ7a1Rng

 

L'ouvrage « La Grande dévalorisation. Pourquoi la spéculation et la dette de l'Etat ne sont pas les causes de la crise », est paru chez Post-éditions (2014). Traduction de l'allemand par Paul Braun, Gérard Briche et Vincent Roulet. 352 pages  

 

Après la crise de 2008, l’effondrement catastrophique du système capitaliste mondial n’a pu être empêché que par une intervention massive des États et des banques centrales, comme jamais l’histoire n’en avait connue. Si l’on doit à présent subir les conséquences de cette crise, sous la forme de l’endettement public et des « politiques d’austérité » imposées à la société, ce n’est pas parce que nous aurions vécu « au-dessus de nos moyens » et qu’il conviendrait de se « serrer la ceinture ». Bien au contraire, affirment Lohoff et Trenkle, la société vit largement au-dessous des possibilités créées par les nouveaux potentiels de productivité. La société, telle est la thèse conclusive du livre, est désormais trop riche pour le capitalisme. L’analyse originale de la crise développée ici se fonde sur une lecture de la théorie marxienne qui s’oppose en de nombreux points au marxisme traditionnel et à l’actuelle « renaissance de Marx ». Il en résulte une analyse de la crise qui s’oppose à tout ce qui s’échange actuellement sur le marché des idées.  

 

Ernst Lohoff et Norbert Trenkle sont membres du comité éditorial de la revue allemande KRISIS qui élabore depuis la fin des années 1980, une théorie critique radicalisée du capitalisme habituellement qualifiée de « critique de la valeur » (Wertkritik). Ils ont été avec Robert Kurz, les co-auteurs en 1999 du « Manifeste contre le travail » (paru en France en 2002).


La grande dévalorisation Lohoff et Trenkle Post-édition

Tag(s) : #Radio-Vidéos sur la critique de la valeur

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :