Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contre l'« agriculture paysanne »

Critique d'une arnaque altercapitaliste

(L' « agriculture paysanne » de José Bové, de la Confédération paysanne et des anti-industriels est-elle une marchandise ?)

Ned the Digger 

Suivi de

Sortir l'agriculture de l'économie

par Deun

Dans le fichier PDF ci-dessous une brochure publiée au printemps 2008 comme supplément à la revue Sortir de l'économie. Critique de la machine-travail planétaire

« L’oeuvre que nous entreprenons est la suivante : cultiver George-Hill et les terres en friche aux alentours, y semer du blé et manger ensemble le pain obtenu à la sueur de notre front. […] Cette déclaration signifie de manière égale à tous les travailleurs, ou à tous ceux qu’on appelle les pauvres, qu’ils ne sauraient travailler en échange d’un salaire pour le compte d’un propriétaire ou de n’importe quelle personne qui se serait élevée au-dessus d’autrui : c’est en effet par leurs travaux qu’ils ont élevé les tyrans et la tyrannie, et c’est en refusant de travailler contre salaire qu’ils les abattront à nouveau. Celui qui travaille pour autrui, que ce soit contre salaire ou en lui versant un loyer, le fait à l’encontre de la justice, et contribue à maintenir la malédiction »

Gerrard Winstanley, L’étendart déployé des vrais niveleurs (Manifeste des Diggers en 1649), Allia, 2007, p. 38-39.

« La résurgence du terme ‘‘ paysan ’’, cache toute une imagerie commerciale mise en scène par les écomusées et les foires aux produits du terroir… et qui face au désastre provoqué par l’agriculture industrielle sert à un relookage syndical généralisé des plus suspects. Il ne subsiste au mieux dans nos pays industrialisés qu’une forme artisanale de production agricole dans laquelle l’autosubsistance n’est plus le but. Une agriculture artisanale qui comme sa soeur industrielle a perdu toute autonomie, étant placée, souvent de son plein gré, sous la dépendance des Etats, par toute une série de normes (sanitaires, économiques, commerciales, idéologiques…) et tout un panel de subventions ou d’aides diverses ».

CNT-Fédération des Travailleurs de la Terre et de l’Environnement.

SOMMAIRE

1. Les raisons syndicales de la réanimation de l’imagerie du paysan. (Page 3)
2. Les raisons commerciales d’une utilisation de l’imagerie du « paysan ». (Page 5)
3. Le vocabulaire, c’est le langage de la vie réelle et non fantasmée. (Page 7)
4. Sur la nature encore non-marchande de l’activité du paysan et la nature
marchande de l’activité du petit agriculteur et petit éleveur modernes ou même
« anti-industriels ». (Page 9)
5. Annexe : Sortir l’agriculture de l’économie, par Deun. (Page 14)

PS : Pour imprimer en format brochure, il suffit à partir d'un logiciel classique de lecture de PDF, de paramétrer l'impression en format livret. 

Illustration ci-dessus : Evocation de Gérard Wistanley et des « zadistes » Diggers défendant la colline de Saint-George dans le Surrey en 1649. 

 

Tag(s) : #Critique de l'anticapitalisme tronqué de la gauche