Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Parution le 15 janvier 2021

L'Exhumation des dieux 

Pour une théorie critique de l'islamisme et du fondamentalisme des « valeurs occidentales » à l'ère du capitalisme de crise 

Groupe Krisis

Karl-Heinz Lewed, Ernst Lohoff et Norbert Trenkle

*

Traduit de l'allemand par Wolfgang Kukulies, Stéphane Besson et Paul Braun

Editions Crise & Critique / Collection Palim Psao

240 pages.

Disponible en librairie le 15 janvier prochain ainsi que sur le site www.editions-crise-et-critique.fr

Diffusion-distribution : Hobo-Makassar

*

   Des attaques contre le magazine satirique Charlie Hebdo à la prise d'otages qui s'en est suivie dans un supermarché juif, en passant par l’assassinat de Samuel Paty, le débat sur l'incompatibilité d'une culture prétendument islamique avec les « valeurs occidentales » et les Lumières s'est à nouveau enflammé au cours de ces dernières années. Le fait qu’au même moment, un large mouvement populiste-raciste de droite s’agite contre une « islamisation de l’Europe » redoutée donne à ce débat un caractère encore plus explosif.

   La principale thèse de « L’Exhumation des dieux » est que le prétendu choc des civilisations est en fait un conflit identitaire-culturaliste au sein de la société capitaliste mondiale. Cette thématique nouvelle marque un tournant historique où, après la phase néolibérale et son culte prononcé de l’individualisme, le balancier de l’histoire va dans l’autre sens, y compris en Occident, réaffirmant la position dominante des identités collectives qui autrefois avaient accompagné l’histoire   de l’instauration du capitalisme. Mais à l’ère du capitalisme de crise ce n’est plus seulement la Nation qui est au cœur du culturalisme contemporain. Le passage de la communauté imaginaire de la Nation aux communautés imaginaires religieuses – le religionisme dans ses diverses formes hindouiste, chrétienne ou islamique – dans la production des identités collectives, marque une nouvelle étape dans la crise de la société de la valeur. À ce titre, les différentes expressions de l’islamisme contemporain ne représentent pas une rechute dans des formes traditionnelles de religiosité, mais une forme très moderne et spécifique de pseudo-religiosité, qui trouve ses causes dans les symptômes de décomposition de la société capitaliste globale. 

Karl-Heinz Lewed, Ernst Lohoff et Norbert Trenkle du groupe Krisis, connu pour le Manifeste contre le travail, participent au courant international de la critique de la valeur qui élabore une lecture radicale du capitalisme fondée sur une lecture novatrice de Marx, à contre-courant du marxisme traditionnel.

SOMMAIRE

Norbert Trenkle Préface   

L’Exhumation de dieu                                      
De la Nation sacrée au Royaume céleste global
Ernst Lohoff

Feu et flammes pour la démocratie et la liberté                         
Thèses sur le fondamentalisme des « valeurs occidentales » à l’époque de leur décomposition
Norbert Trenkle

Le combat culturel des Lumières           
Comment les « valeurs occidentales » se transforment en une religion tribale agressive
Norbert Trenkle

Quand le bon Dieu entre en crise                       
Si certains identifient un « conflit entre l’Orient et l’Occident » ou une « guerre de l’Occident contre le reste du monde », la gauche doit rejeter ce débat pour s’attaquer aux politiques identitaires et culturalistes
Ernst Lohoff

Pourquoi l’islamisme ne peut pas être expliqué à partir de la religion                                                   
Norbert Trenkle

Frères, en route vers la loi et la liberté                                      
Sur le lien entre l’islamisme et les valeurs occidentales
Karl-Heinz Lewed

Apothéose de l’universalisme   
L’islamisme comme fondamentalisme de la forme sociale moderne
Karl-Heinz Lewed

Couverture : gravure d'Olivier Deprez. 

 

Tag(s) : #Parutions & Bibliographie