Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emission exceptionnelle avec Fábio Pitta

autour de son livre Le Brésil dans la crise du capital au XXIe siècle

Dimanche 26 septembre - 17h30

La Maison du savoir

(lien zoom ci-dessous)

La maison du savoir fait sa rentrée le dimanche 26 septembre avec une première séance exceptionnelle qui verra Fábio Pitta, géographe brésilien s'inscrivant dans le courant de la critique de la valeur-dissociation, présenter dès 17h30 son livre récemment paru en traduction française en juin 2021 aux éditions Crise & CritiqueLe Brésil dans la crise du capital au XXIe siècle.
 
La maison du savoir rouvre ses portes concrètes et nous espérons vous voir nombreuses et nombreux. Venez dès 15h. Une soirée de rentrée est prévue. Dès 16h, nous retrouvons Rachel Badinter pour sa traditionnelle chronique. Celles et ceux qui n'auraient pas l'adresse et souhaiteraient venir peuvent simplement l'indiquer en réponse de ce mail.
 
 
16h : La chronique de Rachel Badinter.
 
 
17h30 : Fábio Pitta, Le Brésil dans la crise du capital au XXIe siècle : Bulle des matières premières, capital fictif et critique de la valeur-dissociation.
Cette intervention sera donnée en anglais et traduite en direct par William Loveluck, qui fera également le relai pour la discussion. Voici un descriptif du livre en question :

Le début du XXIe siècle a souvent été célébré comme celui de l’émergence de nouvelles puissances et du glissement du centre du capitalisme mondial vers l’Asie et d'autres régions périphériques. Mais vingt ans après, nombre de ces « pays émergents » n’émergent plus. La croissance de l’économie brésilienne dans les années 2000 et son effondrement durant la décennie suivante se sont révélés liés à une économie de bulles financières, conformément aux caractéristiques de la crise du capitalisme contemporain. Après l’éclatement de la bulle des matières premières, le Brésil a commencé à afficher une dette publique et privée élevée, un chômage de masse, des faillites en cascade et a vu l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir. Un contexte qui a invariablement aggravé le harcèlement des femmes, des noirs, des indigènes et des petits producteurs ruraux.

Le Brésil dans la crise du capital analyse les causes et les conséquences générales de cette période, de l’émergence des classes moyennes qui ont conduit Lula et Dilma Rousseff au pouvoir, jusqu’à l’adhésion de ces mêmes classes au fascisme de Jair Bolsonaro. L’ouvrage de Pitta ne fournit donc pas seulement une bonne discussion des interprétations relatives à l’évolution économique et politique récente du Brésil, comme celles de David Harvey à propos de l’« accumulation par dépossession » et de l’accaparement des terres, mais il a aussi le mérite particulier de constituer une médiation entre les hypothèses théoriques de la critique de la valeur-dissociation et les « bas-fonds » du monde empirique et apporte ainsi une contribution majeure au rapport entre forme sociale et totalité concrète dans le capitalisme en crise.

 

Tag(s) : #Agenda