Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La rencontre est annulée et reportée à une date ultérieure. On vous tiendra informé

 

Le vendredi 28 juin


Anselm Jappe, William Loveluck et Frederico Lyra

présenteront le premier numéro de la revue   

 

Jaggernaut.

 

Crise et critique de la société capitaliste-patriarcale

(éditions Crise & Critique, 2019)

19h30

 

Paris,

Librairie Publico

 

145 rue Amelot, Paris 11ème.

 

Dossier :

L’anticapitalisme tronqué, lieu de fusion du populisme transversal

Avec des contributions de Mark Loeffler, Clément Homs, William Loveluck, Anselm Jappe, Roswitha Scholz, Robert Kurz, Karl-Heinz Lewed, Benoit Bohy-Bunel, Norbert Trenkle et Fred Lyra.

Il n'est pas besoin d'être un « anti-système » féroce pour faire admettre à presque chacun que le monde va très mal. Il suffit de lire un journal bourgeois de qualité moyenne pour s'en convaincre chaque jour. Et, de ce point de vue, il ne serait donc pas nécessaire de fonder une nouvelle revue pour diffuser la mauvaise nouvelle.
En revanche, quant à identifier les causes des malheurs en cours, c'est tout autre chose ! Le sujet contemporain se trouve face à une myriade de tentatives d'explication, dont le point commun principal est de ne pas avoir de point commun et de se fragmenter dans une mer d'explications partielles.
Ce qui manque, et qui manque cruellement, c'est la théorie, des efforts cohérents pour comprendre la réalité à travers une théorie. Dans une société habituée depuis longtemps à l'acceptation passive de tous, où les seules forces organisées sont celles qui veulent la poursuite du capitalisme et du spectacle, il est évident que ce que nous devons accomplir aujourd'hui est la critique impitoyable de tout ce qui existe.
*
Jaggernaut est à l’origine le nom du char processionnel de la déesse hindoue Vichnou. « Le culte de Jaggernaut », écrit Marx, « comprenait un rituel très pompeux et donnait lieu à un déchaînement du fanatisme qui se manifestait par des suicides et des mutilations volontaires. Les jours de grandes fêtes religieuses, des fidèles se jetaient sous les roues du char portant la statue de Vichnou-Jaggernaut ». Une métaphore, que Marx va employer à plusieurs reprises en parlant des êtres humains jetés « sous les roues du Jaggernaut capitaliste », afin de pointer la dimension sacrificielle, fétichiste et destructrice du capitalisme.
Se voulant une passerelle entre les mondes germanophone, lusophone et francophone, Jaggernaut constitue la première revue en langue française liée aux courants internationaux de la « critique de la valeur » et de la « critique de la valeur-dissociation ». Inspirée par Marx mais sans s'y limiter, la critique de la valeur-dissociation procède d'une critique radicale du travail et de l'argent, de la marchandise et de la valeur marchande, de l'Etat et du patriarcat, du sujet moderne et des idéologies de crise.
Jaggernaut est à l’origine le nom du char processionnel de la déesse hindoue Vichnou. « Le culte de Jaggernaut », écrit Marx, « comprenait un rituel très pompeux et donnait lieu à un déchaînement du fanatisme qui se manifestait par des suicides et des mutilations volontaires. Les jours de grandes fêtes religieuses, des fidèles se jetaient sous les roues du char portant la statue de Vichnou-Jaggernaut ». Une métaphore, que Marx va employer à plusieurs reprises en parlant des êtres humains jetés « sous les roues du Jaggernaut capitaliste », afin de pointer la dimension sacrificielle, fétichiste et destructrice du capitalisme.
Se voulant une passerelle entre les mondes germanophone, lusophone et francophone, Jaggernaut constitue la première revue en langue française liée aux courants internationaux de la « critique de la valeur » et de la « critique de la valeur-dissociation ». Inspirée par Marx mais sans s'y limiter, la critique de la valeur-dissociation procède d'une critique radicale du travail et de l'argent, de la marchandise et de la valeur marchande, de l'Etat et du patriarcat, du sujet moderne et des idéologies de crise.

SOMMAIRE

Éditorial : Collectif Jaggernaut,

 “Make Critical Theory Great Again”

Dossier :

L’anticapitalisme tronqué, lieu de fusion

du populisme productif transversal

Norbert Trenkle

Lutte sans classes. Pourquoi le prolétariat ne ressuscite pas dans le processus de crise

 

Mark Loeffler 

Populistes et parasites. Sur la logique des populismes productifs

 

Clément Homs

Les chiens du peuple et du capital. Populisme de construction et populisme de crise dans la dynamique du capitalisme

 

William Loveluck

« Populisme économique ». Néo-nationalisme et souverainisme de crise à l’heure de l’épuisement du capital fictif

 

VARIA

Roswitha Scholz

Le patriarcat producteur de marchandises. Thèses sur « capitalisme et rapport de genre »

 

Anselm Jappe

Un concept difficile. Le fétichisme chez Marx

 

Robert Kurz

Théorie & pratique. Critique de la vision tronquée de la pratique et de la théorie

 

Karl-Heinz Lewed

Apothéose de l’universalisme. L’islamisme comme fondamentalisme de la forme sociale moderne

 

Benoît Bohy-Bunel

Nietzsche en question. Pourquoi Nietzsche n'est pas soluble dans une critique émancipatrice de la modernité

 

Frederico Lyra de Carvalho

A propos de Paulo Arantes, Le temps nouveau du monde