Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda fin 2015 

De nouvelles dates seront ajoutées ultérieurement

  • Lundi 5 octobre 2015 (PARIS) : Reprise du séminaire d'Anselm Jappe Le sujet moderne entre fétichisme de la marchandise et pulsion de mort (II), 18h30-20h30, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris, Salle PrD-1.01. VOIR PRESENTATION du séminaire ci-dessous. Le séminaire est ouvert au public extérieur. 
  • Mercredi 7 octobre 2015 (PARIS) : Séminaire de la revue Illusio à l'EHESS, amphithéatre François Furet, 105 boulevard Raspail, Paris 75006 (de 9h à 19h). Avec des allocutions notamment de Gérard Briche, " Amok, enfance et destructivité " et Anselm Jappe, " Capitalisme et narcissisme ". 
  • Lundi 12 octobre 2015 (PARIS) : séminaire d'Anselm Jappe Le sujet moderne entre fétichisme de la marchandise et pulsion de mort, 18h30-20h30​, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris, Salle PrD-1.01.
  • 16-17-18 octobre 2015 (ALLEMAGNE - MAINZ) : Séminaire de la revue Exit ! à Mainz sur le thème " Critique sociale - sujet - psychanalyse ". Avec Johanna Schmidt, Anselm Jappe, Lutz Eichler et Daniel Späth. Plus d'infos en allemand, en portugais.  
  • 23-24-25 octobre 2015 (ALLEMAGNE - BAD HERSFELD) : Séminaire de base du groupe Krisis à Bad Hersfeld. Le séminaire s'adresse à tous ceux qui souhaitent prendre connaissance des fondements théoriques de la critique de la valeur. Une expérience précédente n'est pas essentielle, mais utile. Est prévu principalement des lectures et discussions de textes théoriques. Le séminaire est le premier d'une série de séminaires de base. Parmi les orateurs figurent Julian Bierwirth et Norbert Trenkle. Plus d'infos
  • Lundi 16 novembre 2015 (PARIS) : séminaire d'Anselm Jappe Le sujet moderne entre fétichisme de la marchandise et pulsion de mort, 18h30-20h30, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris, Salle PrD-1.01
  • Lundi 30 novembre 2015 (PARIS) : séminaire d'Anselm Jappe Le sujet moderne entre fétichisme de la marchandise et pulsion de mort, 18h30-20h30, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris, Salle PrM-1.03 ANNULE
  • Mardi 1er décembre 2015 (MONTPELLIER) : Conférence-débat « 21ème siècle : quand le capital fictif passe aux commandes », avec Paul Braun et Clément Homs. Soirée autour du livre de Norbert Trenkle et Ernst Lohoff, La Grande dévalorisation. Pourquoi la spéculation et la dette de l'Etat ne sont pas les causes de la crise (Post-éditions, 2014). Salon du Belvédère au Corum, à 20h. Organisé par Les Amis du Monde Diplomatique 34
  • Lundi 14 décembre 2015 (PARIS) séminaire d'Anselm Jappe Le sujet moderne entre fétichisme de la marchandise et pulsion de mort, 18h30-20h30, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris, Salle PrD-03 ANNULE
  • Lundi 11 janvier 2015 (PARIS) : séminaire d'Anselm Jappe Le sujet moderne entre fétichisme de la marchandise et pulsion de mort, 18h30-20h30, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris, Salle PrM-1.03
  • Lundi 25 janvier 2016 (PARIS) : séminaire d'Anselm Jappe Le sujet moderne entre fétichisme de la marchandise et pulsion de mort, 18h30-20h30, Lycée Henri IV, 23 rue Clovis, 75005 Paris, Salle PrM-1.03

​PRESENTATION DU SEMINAIRE 2015-2016 D'ANSELM JAPPE : Le sujet moderne entre fétichisme de la marchandise et pulsion de mort. 

Le narcissisme est-il le côté subjectif du fétichisme de la marchandise ? La société contemporaine apparaît dominée par ce que Marx a appelé le « fétichisme de la marchandise ». Mais on y observe aussi une montée du narcissisme au sens de Freud : les individus ne connaissent qu’eux-mêmes et nient la réalité extérieure. Y a-t-il un lien entre ces deux phénomènes ? Dans le deuxième volet de ce séminaire, on va surtout approfondir le lien entre la théorie freudienne et la critique du fétichisme de la marchandise. En quoi l’inconscient explique-t-il l’omniprésence de formes fétichistes de socialisation tout au long de l’histoire ? Peut-on imaginer un dépassement du « malaise dans la civilisation » en rompant avec le travail, la famille patriarcale et les structures autoritaires, comme le proposait Herbert Marcuse, ou risquet-on de cette manière de remplacer les formes œdipiennes-autoritaires par des formes narcissiques et « liquides » qui ne nous rapprochent pas davantage de l’émancipation ? Vaut-il alors mieux se référer à Christopher Lasch et juger les différentes cultures sur leur capacité d’apporter des solutions « évolutives » – plutôt que « régressives » – à l’angoisse originaire de la séparation et à d’autres données inconscientes ? En quoi cette approche permet-elle de critiquer efficacement de nombreux traits de la société contemporaine « liquide » ? Le sujet narcissique contemporain constitue-t-il une rupture avec le sujet « classique », « fort », « œdipien », ou en est-il plutôt la continuation ? Et quel est le lien entre néo-libéralisme économique et diffusion de comportements narcissiques, en tant qu’exaspération de la mentalité de concurrence ? Faut-il revenir au sujet « autonome », « kantien », et à l’État régulateur ? Est-ce souhaitable ? L’arrière-plan théorique du séminaire est constitué par la « critique de la valeur », un courant international de critique sociale basée sur une relecture originelle de l’œuvre de Marx. Elle fut élaborée notamment par Robert Kurz en Allemagne et Moishe Postone aux États-Unis.

 

Partager cet article

Repost 0